AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A pocket full of soul [Nayi & Lusitania]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: A pocket full of soul [Nayi & Lusitania]   Mer 13 Aoû - 12:45



A POCKET FULL OF SOUL
FROM: NAYIMINIAËL

WITH: LUSITANIA





Un paquet d'évaluations posé à côté de lui sur la petite table de bar, Nayiminiaël profitait de la fraîcheur de la fin d'après-midi pour joindre l'utile à l'agréable. Plutôt que de corriger dans son appartement sous un ventilateur électrique, seul, il était descendu au bar en bas de son immeuble profiter du passage. Comme ça, entre deux ramassis bêtises enfantines, il regardait passer les gens. A défaut de passer sa soirée avec un ami, il se sentait moins seul. Un peu.

Barrant une réponse en rouge avec un sourire, il soupira quand son geste fit bouger la feuille de papier. Il ne pouvait pas la tenir, et il n'avait pas voulu risquer de renverser sa tasse de café, donc il ne s'en était pas servi comme poids. Ce qui était censé être un trait était devenu une chose sans forme, qui ressemblait peut-être légèrement à une vague, mais sans plus.
Finissant de corriger une copie, il prit une gorgée de café et promena son regard sur la foule alentour. Il devait être aux alentours de 19h 30, et le quartier commençait à s'éveiller pour la nuit. Les serveurs au bar nettoyaient les tables dans l'attente des premiers ivrognes, tandis que les restaurants sortaient les chaises sur les terrasses. La vie s'éveillait, semblait-il. Sauf qu'aucun de ces inconnus n'était encore vivant, pensa-t-il sur un songe amer.

Il déplaça son regard un peu plus vers l'angle de la rue, et l'arrêta sur une jeune femme immobile. Il ne put s'empêcher de penser que jamais il n'aurait laissé sa sœur attendre immobile à un coin de rue. L'entraînement militaire passait aussi sur la gestion des problèmes citadins, et il ne savait que trop bien à quel point une femme était vulnérable dès lors qu'elle décidait de sortir seule.
Il garda son regard fixé sur elle, suffisamment longtemps pour voir une voiture s'arrêter, et la jeune brune s'en approcher. Fronçant les sourcils, il vit vaguement cette dernière faire passer un sac par la fenêtre, et la voiture s'éloigner de plus belle. Avec un soupir, le blond réalisa que les frasques humaines perduraient après la mort. Enfin, n'importe quel homme censé aurait aussi mal pensé que lui en voyant cet échange pour le moins singulier.

Répondant à ce sourd instinct qui l'avait poussé à élever sa petite sœur, qui l'avait poussé à s'engager dans l'armée, il se leva de sa chaise, faisant signe au serveur qu'il revenait. S'approchant de la jeune femme, il ramassa un papier qu'il avait vu tomber lors de l'échange, et le plia pudiquement sans regarder ce qu'il y avait dessus.
- Ceci n'est ni très catholique ni très autorisé, je me trompe ? remarqua-t-il en lui tendant le papier. Il arborait un air mi-figue mi-raisin, étrange mélange d'amusement et d'inquiétude. Après tout, il n'avait rien à voir avec cette demoiselle. Mais sa nature profonde lui dictait pourtant tout autre chose.
- Mais je n'ai aucun compte à rendre aux autorités, pas plus que j'ai des amis à qui j'irais raconter cela...
Autant la rassurer immédiatement, il se moquait bien d'aller raconter à la ville entière ce qu'il avait vu. Il n'était pas là pour la dénoncer.
♥ TY SARA!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Queen of Heart
Deuils : 109 Enterré le : 06/08/2014 Job : Strip Teaseuse à Dark Paradise

MessageSujet: Re: A pocket full of soul [Nayi & Lusitania]   Jeu 14 Aoû - 12:18


   

   
a pocket full of soul
ft. Nayiminiaël C. Dorwood & Lusitania J. Wendel.
Je détestais me retrouver sur Sunset Avenue. Cela me renvoyait à mon image de pauvre petite strip teaseuse qui était même pas capable de trouver un métier malgré mon diplôme. Enfin, j'avais une livraison à faire pour un gros dealer de la ville. C'était l'unique raison pour laquelle je me trouvais au coin de cette rue, tirée à quatre épingles pour éviter d'attirer l'attention. Après tout, une fille au look de prostituée, ça attire l'attention. Alors qu'une fille habillée d'un jean slim avec une petite chemise blanche à manche courte, ça n'attire quasiment jamais l'attention. Je dis bien quasiment car sans le savoir, j'étais observé par un jeune homme dans un café.

J'attendais l'arrivé du dealer en frémissant quand une voiture de police passa près de moi. Le petit sac dans ma main ressemblait à ceux que l'on trouvait dans les centres commerciaux et que l'on distribuait à la caisse pour mettre ses courses dedans. D'ordinaire, je m'étais tout ça dans une valise mais là, le boss avait une autre livraison à faire et il avait besoin de la valise. Ouais, une valise, une seule, c'était pas très pro, je vous l'accorde. Rapidement, le dealer arriva près de moi et je lui tendis la drogue. Il la prit en me disant que l'argent avait été livré à la boite. Sachant qu'il disait vrai, je le laissais partir et allait reprendre ma route pour Hilton Valley quand j'entendis une vois derrière moi. Me retournant, je vis un jeune homme qui avait parfaitement compris ce qui venait de se passer. Fronçant les sourcils, j'allais le remettre à sa place quand il ajouta qu'il n'avait aucun compte à rendre.

"Je n'en ais pas non plus, et encore moins à quelqu'un que je ne connais pas."

_________________