AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 June S. de Saintance ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: June S. de Saintance ~    Mar 12 Aoû - 13:41

June S. de Saintance

Bonjour! Je m'appelle June Sambre de Saintance mais mes amis me surnomment June. Je suis né(e) à New York le 10/02/1992 et de ce fait j'avais donc 5 ans. Côté coeur, je suis célibataire, sachant que mon orientation sexuelle est hétéro. Je suis étudiante et vous devez savoir que je suis claustrophobique et que j'ai la phobie du feu. Ma mort remonte maintenant à presque 17 ans maintenant, ce qui fait donc que j'ai en réalité 22 ans. Je suis membre des Murders. On dit souvent que je ressemble à Kate Upton et je remercie Google image pour les photos.

Caractère
June elle aime boire, June elle aime fumer, June elle aime danser. June aime faire la fête. Elle aime tout simplement ça. Peu importe en quel honneur, la raison on s'en fout, l'important c'est qu'il y est une fête. Tant qu'il y a une fête, June est heureuse. June chante, June fredonne, June saute partout. La fête, c'est la vie. Sans fête, mieux vaut se foutre une balle dans le crâne plutôt que crever d’ennui. Alcool, musique, foule... c'est un univers des plus enivrants pour la brunette. Elle pourrait passer ses journées à bouger au rythme d'une musique endiablée. Non-stop, ne jamais s'arrêter. Ne jamais laisser le manège se stopper. Et perdre pied. Se laisser entraîner par ce monde aux couleurs éclatantes. Tomber, épuisée, dans un sofa et se laisser plonger dans un sommeil réparateur. C'était sa vie, son « wonderland ». Alors on la connaissait, pour sa manie de toujours enflammer les fêtes... au sens figuré, bien sûr. Se déchaîner. Et ne plus penser à rien. Pourtant, lorsqu'on la voit une première fois, on ne dirait pas. Une simple blonde, plutôt pas mal. Qui reste dans son coin pour bouquiner un roman historique, écouteurs dans les oreilles. Une fille... étrange en d'autres termes. Cool, relâche. Qui sourit pour un rien.

June aime rire, elle adore rire. Pour tout et n'importe quoi. Pour une farce absolument parfaite ou pour une blague totalement vaseuse. Ça libère de rire, on se sent plus léger. Plus apte à se sentir mieux. Et en bonne petite demoiselle sociable et amusante, June est souvent entourée. D'hommes, de femmes, peu importe. Les gens l’apprécient. Sûrement grâce à son charisme qui l'aide beaucoup. Sa démarche, ses actions font qu'on l'apprécie. C'est tant mieux, elle a toujours pu facilement s'intégrer ainsi. Une fille plutôt sympathique en somme... plutôt bavarde... du moins quand l'envie lui prend. June change souvent d'avis, la faisant passer pour une personne indécise. Mais c'est faux. C'est juste qu'elle se lasse facilement des choses. Tout simplement. Des gens, des objets, des vêtements... tout fini par la lasser. Elle ne le fait pas exprès. C'est dans sa nature.

Une nature féline, d'ailleurs. Si on ne l'approche pas, elle viendra à vous facilement. Si vous êtes trop collants. Elle fera tout pour vous fuir. C'est un principe qui échappe à beaucoup de monde. Elle devrait se sentir flattée d'être ainsi appréciée. Et pourtant, elle ne l'a jamais demandé. Elle ne le fait pas exprès. Au fond elle restera toujours cette même demoiselle insouciante, rigolote et attachante.

Cause de la mort
June aurait pût mourir de dis milles façons : d'une maladie, d'une mauvaise chute... Jamais elle n'aurait crue qu'elle périrait dans un incendie. Dans sa maison. Dans sa propre chambre.

Ses souvenirs sont assez vagues, du fait qu'elle n'avait que 5...
Elle se souvient de la fumée, de la température qui a rapidement augmentée, des cris, du craquement du bois, des objets se brisants... Elle se souvient également de la peur qui la terrassait cette nuit là. Cette peur qui l'a empêché de bouger de son lit. Les flammes ce sont rapidement propagées dans la maison, ravageant tout sur leurs passage. Toute sa famille est décédée le jour de cet incident. C'est à dire son père et sa merveilleuse mère. Enfin...c'est ce qu'elle pense mais qu'elle n'espère pas. En tout cas, elle ne les a toujours pas revue.

Bonjour! Je suis Laulkhel et j'ai 15 ans. J'ai connu le forum grâce à une pub de BN et je dois dire que je le trouve Super! Je serais présente .4/7. Je dois dire que je peux être très folle, gentille, parfois même collante comme je peux être discrète et dans ma bulle. Pour finir, le code du règlement est Let Me Die.


Code:
[color=red]×[/color] June S. de Saintance alias Kate Upton





Citation

Histoire
« Maman, maman… ! Chante-moi encore une berceuse ! »

Dans son lit, une petite fille s’agitait vivement en tenant sa mère par la manche. Sautillant et trépignant sur son matelas malgré l’heure tardive, sa mère ne put refouler un soupir d’épuisement. S’installant sur le lit de la bambine, la jeune femme la borda et installa la peluche favorite de sa petite sur le torse de celle-ci.

« Très bien, très bien… Mais au lit, après ! »

Une exclamation frustrée s’échappa d’entre les lèvres de la plus jeune, sous le regard doux mais strict de sa génitrice. Sa mère leva légèrement sa main, proposant ainsi une poignée de main servant à sceller leur deal.

« Promis… Je veux la berceuse de grand-mère ! »

Elle se résigna donc à faire ce pacte. S’installant plus confortablement dans son lit à baldaquins, entourée de ses peluches aux apparences diverses et variées. Un sourire niais sur son petit visage pâle, la fillette attendait patiemment d’entendre la voix de sa chère mère. Quant à celle-ci, son regard empli de tendresse couvait avec joie le visage de son petit trésor.

« Si c’est celle que tu désires, soit. »

Un sourire aux lèvres, elle fit faire quelques échauffements à sa voix de sorte à ce qu’elle ne soit pas enrouée. Sous les yeux émerveillés de sa fille, qui ne cessait de souhaiter chaque jour dans un futur lointain, pouvoir ressembler à la femme l’ayant mise au monde. Belle, grande, élégante. La réincarnation de la perfection pour la bambine qu’elle était.

« Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent… Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été… »

La voix s’élevait dans la pièce, douce symphonie que voilà. La plus jeune s’empresser de suivre les paroles avec grand intérêt, tentant de chanter aussi bien que la plus âgée. Chanson d’une extrême mélancolie, l’arrière-grand-mère de la fillette l’apprit à sa fille qui elle-même l’apprit à la mère de notre jeune bambine. Cette chanson, lourde en émotions, arrachait toujours des larmes à la grand-mère de la petite fille. Larmes montrant aisément les souvenirs d’une vie bien remplie. La petite, connaissant les paroles désormais par cœur, s’empressa de chanter le refrain avant sa génitrice.

« La feuille d’automne, emportée par le vent… en ronde monotone, tombant tourbillonnant… »

La mère, termina la chanson toujours avec cette même voix. Douce, agréable, emplie de tendresse. Puis déposa avec une extrême délicatesse, comme pour embrasser les ailes fragiles et précieuses d’un papillon, un baiser sur le front de son trésor. Se levant, elle se dirige ensuite vers la porte, s’arrêtant sur le pas de celle-ci pour observer l’amour de sa vie, somnolente dans son petit lit de princesse. Eteint la lumière d’une main de velours, souhaite une dernière fois bonne nuit à la prunelle de ses yeux, puis sort silencieusement de la pièce…

L’Histoire s’arrête ici. Le reste est perdu dans les décombres d’une bâtisse devenue poussière. Souvenirs perdus dans les flammes, larmes devenues cendre au fil des années. Vous voulez savoir ce qu’il s’est réellement passé ? Dans ce cas, il vaut mieux demander directement à la concernée. Même si je doute qu’elle vous réponde un jour. Ayant enfoui au plus profond de son cœur ces évènements.

Pourtant, il arrive parfois de l’entendre murmurer d’une voix perdue, accompagnant la brise ;

« La feuille d’automne, emportée par le vent, en ronde monotone, tombant tourbillonnant… »



Dernière édition par June S. de Saintance le Mer 13 Aoû - 12:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Queen of Heart
Deuils : 109 Enterré le : 06/08/2014 Job : Strip Teaseuse à Dark Paradise

MessageSujet: Re: June S. de Saintance ~    Mar 12 Aoû - 13:53

Bienvenue ^^

Merci de ton inscription. Bonne chance pour ta fiche ^^

_________________